05 février 2019
/
admin
Catégories :
  • Actualités,

Retour sur la gamme Kawasaki A2 : quelle est la favorite ?

Au cours de l’année 2018, Kawasaki a offert aux motards deux nouvelles motos compatibles avec le permis A2. Il s’agit de la Ninja 400 et de la Z900 70 Kw. Quelles sont leurs différences avec les modèles Vulcan 650 S, Ninja 650, Kawasaki Z650, Versys 650 et Versys X300 ?

Des motos A2 Kawasaki dotées d’incroyables performances

La gamme A2 de Kawasaki en 2018 est composée de motos accessibles à tous les motards qui détiennent les nouveaux permis. Motos de faibles cylindrées, elles disposent donc de puissances assez modérées n’excédant pas 70 kW. Les différences entre les anciens modèles et les deux nouveautés de la gamme A2 se trouvent plus au niveau de la mobilisation.

Le couvre-culasse de la Z900 70 kW est de couleur grise. Une forte ressemblance se trouve entre la Versys X-300, la Z 900 et la Ninja 400 pour ce qui est du look. Les angles ainsi que les couleurs de la carrosserie gardent l’esprit moderne de Kawasaki. À la différence du Vulcan 650 S, la Z900 70 Kw possède des tubulures d’échappement assez étroites.

Les Kawasaki Z650 et Z900 sont plus confortables par rapport aux modèles Versys 650 et Versys-X 300, en se fondant sur le confort de la selle et la mobilisation. Les Versys exigent un peu plus de jambes et plus d’effort. La Z 900 exige par contre plus de muscles car son poids est de 210 kilos environs. La Ninja 400 est moins lourde avec 168 kilos. La Vulcan 650, avec une hauteur de 705 mm pour la selle, présente un poids de 231 kilos.

En se basant sur le moteur et la transmission, le Versys X-300 a un bicylindre de 40 chevaux avec 11500 tr/min alors que la Vulcan S a 61 chevaux et les modèles Z et Ninja 68 chevaux.

La Ninja 400, le meilleur choix possible

Son moteur varie de 45 chevaux à 10000 tr/min ou 38 Nm à 8000 tr/min. Elle n’est pas lourde avec un poids de 168 kg. Sa souplesse, dotée d’un bicylindre, permet de découvrir les réelles sensations de la course. Sa selle est confortable et n’exige pas de longues jambes.

La conduite est plus facile avec ce modèle en raison de la facilité de contrôle des commandes ainsi que de la gestion de l’embrayage. Avec ce bolide, aucun risque de débauche électronique n’est à craindre. En dehors de son aspect plutôt esthétique, la Ninja 400 a tout d’une belle et grande dame. Les feux en full LEDs apportent style et modernité. La coque arrière possède de petits effilements et sa couleur KRT Replica est irrésistible.

La petite nouvelle : la Z400 MY 2019

Kawasaki s’est basé sur sa sportive à succès, la Ninja 400, afin de la décliner sous forme de roadster: la Z400 MY 2019. Cette petite cylindrée est idéale pour les débutants détenteurs du permis A2. Brute, mais raffinée, la petite nouvelle de la marque se fondra à coup sûr dans les décors des paysages urbains.

Le moteur de 45 chevaux, identique à celui de la Ninja 400, lui confère une conduite pétillante et dynamique. Grâce l’instrumentation, comparable à la Z650, on remarque une belle agilité ainsi qu’un équipement sérieux et performant.

 

facebooktwittergoogle_pluspinterest