20 juin 2018
/
admin
Catégories :
  • Kawasaki,
  • La marque,
  • Motos de légende,

Les modèles mythiques de Kawasaki

Kawasaki B8 125

Les motos créées par Kawasaki ont toutes été des chefs-d’œuvre mais les créations qui ont le plus marqué leurs temps sont les suivantes :

1962 : B8 125

Une anecdote importante : la série des B8 a été la série des premières motos à porter le nom intégral de Kawasaki. Cette moto a été élaborée sur le modèle de la B7 de Meihatsu qui en ces temps utilisait un moteur et des suspensions Kawasaki. Les B8 étaient très appréciées dès leur sortie d’usine. Elles s’étaient rendues très populaires grâce à leur fiabilité sur la route et leur faible coût. En plus, elles étaient dotées d’un moteur de 125 cm3 à deux temps qui pouvaient développer 8 chevaux à 8000 tr/minutes. La technologie utilisée pour ces moteurs était la même que celle qui a servi pour la conception des moteurs des avions de chasse « zéro ». On pouvait ainsi lire sur le réservoir des B8 la mention « Kawasaki Aircraft ».

1963 : B8M

En fait, la B8M que les Japonais ont affectueusement surnommée « le réservoir rouge » a été créée spécialement pour les championnats de motocross nippons. En 1963, ces motos avaient pu prouver leur suprématie en surpassant les motos concurrentes. Kawasaki s’est emparé des 6 premières places du classement à cette période. Il tient de noter que la B8M a été la première moto de course qui a été vendue en tant que machine de compétition.

1966 : W1 650

En 1966, année officielle de son lancement, le W1 650 était la moto qui possédait le plus gros moteur bicylindre parallèle de 650 cc refroidit par air de tout le Japon. Grâce à ses performances, cette moto a conquis le marché américain en un éclair.

1969 : H1 500

À l’origine, la H1 500 était envisagée comme une moto bicylindre en V, un triple en V ou en ligne, mais au final, elle a été bien plus que ça. La H1 était considérée comme la moto ayant la plus forte accélération au monde, en effet, elle pouvait parcourir 400 mètres en 13 secondes. Son moteur de 500 cc qui délivrait 60 chevaux y était pour beaucoup dans ses performances.

1971 : Dave Simmonds H1 R500

La Dave Simmonds H1R500 était grandement basée sur la 500 H1 de route construite en 1970. Ce nom a été donné à la moto en hommage au pilote de course qui a permis à Kawasaki de remporter sa première grande victoire en dehors du Japon. Cette moto a été développée par Dave Simmonds lui-même.

1972 : H2 750

La H2 750 était la digne grande sœur de la H1. Cette moto était dotée d’un moteur de trois cylindres deux-temps refroidi par air. Ce moteur qui était d’un genre nouveau était connu sous le nom de Mach1.

1972 : Z1 900

La Z1 900 a été une véritable icône du motocyclisme dans les années 1970. À l’origine, cette moto a été prévue pour être une 750 cc, mais les ingénieurs de Kawasaki ont jugé qu’elle serait bien meilleure en 903 cc, et ils sont réussis leur pari. La Z1 avait la réputation d’avoir une mécanique indestructible, ce qui est vrai puisque bon nombre de ce modèle circule encore actuellement. En 2018, Kawasaki a ressorti une machine du même type : la moto Z900RS.

1975 : KR250

La KR250 a été développée pour courir aux courses de Daytona. Elle se reconnaissait facilement avec son design aérodynamique.

1975 : KT250 Trials

Les années septante ont été un tournant dans l’univers de la moto. Cette période a coïncidé avec l’arrivée d’une nouvelle discipline autre que la course sur piste et le cross et qui a été baptisée : trial. La KT250 Trials a été conçue par Kawasaki pour pénétrer ce marché.

facebooktwittergoogle_pluspinterest