11 juillet 2016
/
admin
Catégories :
  • Kawasaki,
  • La marque,

400 km/h en moins de 30 secondes pour la Ninja H2R : coulisses d’une prouesse

Kawasaki Ninja H2R record

Jeudi 30 juin 2016, Kenan Sofuoglu, pilote d’exception et quadruple champion du monde Supersport, est passé de 0 à 400 km/h en 26 secondes seulement ! C’est aux commandes de la très puissante moto Kawasaki Ninja H2R que le champion turc a réalisé cette prouesse.

Un record historique

Dépassant de loin les vitesses usuelles des motos sur un circuit traditionnel, franchir le cap des 400 km/h n’est clairement pas à la portée de n’importe quel bolide : un monstre de puissance couplé à une mécanique sans faille ont été nécessaire pour réaliser cette performance.

C’est au guidon du même bolide que le pilote français Philippe Monneret s’était illustré en atteignant les 357 km/h sur le circuit Paul Ricard, performance diffusée le 31 mai dernier dans l’émission Automoto sur TF1.

Des conditions optimales

Avec l’aval du gouvernement turc, le multiple champion a bénéficié d’une piste absolument sans aucun défaut pour limiter au maximum les risques de crevaison : le pont Osman Gazi. Construit très récemment au sud d’Istanbul, il s’agit de l’un des ponts suspendus les plus longs du monde. Son inauguration restera un événement mémorable à plus d’un titre.

L’absence de vent défavorable ainsi que des réglages au millimètre ont rendu possible cette performance qui a été soigneusement préparée, et dont le dernier essai en mai 2016 s’était révélé peu concluant.

Kawasaki Ninja H2R : un monstre de puissance, aérodynamique dans les moindres détails

Homologuée uniquement sur circuit, la Kawasaki Ninja H2R se révèle être une moto sportive doté d’un moteur de 326 chevaux, qui lui confère une puissance et une accélération hors du commun. Autre détail, l’architecture du moteur et un compresseur spécifique garantissent une prise de vitesse inégalée.

En dehors de cette mécanique surpuissante, l’aérodynamisme du carénage représente également une part importante de l’exploit du pilote : optimisée pour les trajectoires droites, les frottements de l’air à haute vitesse sont pratiquement négligeables par rapport à d’autres bolides aux moteurs comparables, cependant mieux adaptés pour prendre les virages.

La vidéo de l’exploit :

 

facebooktwittergoogle_pluspinterest