17 octobre 2016
/
Access K Blog
Catégories :
  • Achat et entretien,
  • Moto,

Quand changer bougies d’une moto ?

Mécanicien changeant une bougie

Une hausse de la consommation, un mauvais rendement du moteur, une difficulté de mise en route, une diminution de la puissance, tels sont des exemples de problèmes que peuvent rencontrer une moto en cas de bougies défectueuses. Pour que la moto fonctionne correctement, les bougies, qui fournissent les petites étincelles faisant vivre le moteur, doivent en faire de même. Mais quand faut-il les changer?

En fonction des kilomètres parcourus

Une bougie peut s’user normalement. En moyenne, si la moto est bien réglée, elle doit être remplacée tous les 10.000 à 30.000 Km suivant le type de moteur. Ce nombre de kilométrages peut varier d’une moto à une autre et d’une marque à une autre. Comme les données sont divergentes, dans tous les cas, vous devez vous référer aux informations spécifiées par le livre d’instructions de votre deux-roues.

Selon l’état de la bougie

En fonction de l’usage du moteur, une bougie peut avoir une durée de vie plus ou moins longue que celle spécifiée par votre livre d’instructions. En effet, si votre moteur est utilisé correctement ou si vous n’épuisez pas votre réservoir d’essence, cette durée de vie peut même doubler. Par ailleurs, une bougie peut s’user, indépendamment du nombre de kilomètres effectué, en cas de mauvais entretien du véhicule, de mauvais mélange de combustible ou encore en cas de panne électrique. L’état de la bougie doit alors être contrôlé périodiquement. L’aspect de ses deux électrodes, l’électrode centrale et l’électrode de masse, leur couleur, leur forme ainsi que leur écartement vous renseigneront sur son état.

L’aspect normal d’une bougie

Un culot brun ou légèrement gris indique une bougie en bon état et un moteur qui tourne normalement. L’électrode et son entourage n’ont subi aucune déformation. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de changer la bougie.

L’aspect d’une usure normale

Une bougie en fin de vie se distingue par une érosion naturelle de ses composants, notamment du métal des électrodes. Cet aspect ne lui permet plus de produire une étincelle de bonne qualité. Dans ce cas, vous devez changer de bougie.

L’aspect d’une bougie encrassée

Si le bec d’isolant est de couleur noire et est marqué par un dépôt de carbone humide ou d’un dépôt de carbone sec, la bougie est encrassée. Il y a eu une perte ou une diminution de la résistance d’isolation de la bougie. Dans ce cas, le moteur peut démarrer correctement, mais tourne mal. La qualité de l’étincelle diminue voire inexistante. La bougie doit alors être remplacée.

L’aspect d’une bougie surchauffée

Une bougie a surchauffé et mérite d’être changée si le bec d’isolant est de couleur blanche. Des dépôts peuvent glacer l’électrode centrale.

Une bougie avec une accumulation de dépôts

Si l’extrémité de la bougie est couverte d’une accumulation de dépôt et si les électrodes ainsi que le culot présentent un aspect granuleux voire calcaire, la bougie requiert seulement un réglage et un nettoyage.

Si les électrodes ont fusionné, si l’isolant est cassé, si l’écart entre les électrodes se creuse, si l’électrode s’est décomposée, s’est amincie ou sa surface est devenue rugueuse, il est temps de la changer.

facebooktwittergoogle_pluspinterest