07 septembre 2016
/
Access K Blog
Catégories :
  • Achat et entretien,
  • Équipement motard,

Les différents types de casques moto : le guide

Faire la différence entre tous les types de casques moto qui existent n’est pas aisé, c’est pourquoi nous vous proposons sur Access K, un guide récapitulatif : différences de look, d’utilisation, de prix… Toutes les explications sont ici.

1. Le casque réplica

Il est très apprécié par les adeptes de sport ; en effet, c’est une réplique des casques des pilotes fétiches de toutes les compétitions sportives (MotoGP, MX1, Tourist Trophy, Superbike, …). Ce casque d’exception offre ainsi la possibilité aux utilisateurs d’afficher les mêmes décorations que celles de leurs pilotes favoris. Bien qu’il soit généralement conçu en intégral ou tout-terrain, ce casque est théoriquement parfois dérivé du modèle d’origine et ne se limite pas uniquement à l’esthétique. Grâce à la tendance du « super-motard », il est très à la mode en « raid aventure » et en ville.

La résistance de la mentonnière de ce casque n’est pas efficace et sa visière est un « piège à vent ». Il ne protège ni des intempéries, ni du froid. Pour pouvoir l’utiliser correctement, il faut porter des lunettes spéciales. Toutefois, ces dernières sont à la fois sujettes à buée et à condensation (en usage routier), ne sont pas très pratiques et se rayent facilement.

2. Le casque intégral (ou « full face »)

Il s’agit du seul casque homologué pour les circuits. Il recouvre entièrement la tête du motocycliste et est à la fois le modèle le plus protecteur et le plus classique. Les particuliers apprécient énormément son isolation acoustique, son confort et sa protection optimale. Tous les utilisateurs peuvent s’en servir, même s’il est beaucoup plus utilisé par les personnes qui parcourent de longues distances et les propriétaires de motos sportives. On distingue les casques intégraux de cross, de sport et de route.

Une large ouverture faciale caractérise le casque intégral de cross. Ce dernier est équipé d’une visière qui protège des branches (lors des promenades en forêt) et des rayons solaires, notamment. Le casque intégral de sport a été conçu pour une posture de conduite de l’utilisateur incliné vers l’avant. Il est également caractérisé par une large ouverture faciale et sa partie arrière est échancrée.

Le casque intégral de route a quant à lui été développé de manière à ce que l’utilisateur n’ait pas besoin de s’incliner lorsqu’il est aux commandes de sa moto.

Bien qu’il soit susceptible de provoquer une désagréable sensation d’enfermement, le casque intégral atténue les nuisances sonores et garantit un aérodynamisme optimal. En cas d’accident, il est recommandé de le remplacer.

3. Le casque modulable (ou « modulaire » ou « flip up »)

Théoriquement, il combine les avantages des casques jet et intégral ; sa modularité permet en effet de le transformer en un intégral ou un jet. Lorsqu’il est modulé en casque jet, il est respirant et convivial. Pour des raisons de confort et de sécurité, ce casque n’est toutefois pas homologué pour se déplacer avec la mentonnière surélevée. À cause des ouvertures des modulables et des arêtes additionnelles, son niveau de bruit est très élevé (supérieur à 120 dB). Pour y remédier, le port de bouchons anti-bruit est obligatoire.

Il offre une protection optimale contre les intempéries; sa mentonnière est mobile et peut être abaissée ou relevée.

4. Le casque jet (ou « open face »)

C’est un casque très léger et de type ouvert. Le visage est exposé et n’est pas protégé des chocs frontaux (en effet, seule la partie arrière de la tête est couverte par le casque). Même si vous avez une visière, il vous faudra faire attention à votre menton et à votre nez. Cependant, il vous permet de profiter de la douceur du vent (grâce notamment à l’ouverture sur l’avant). Vous aurez ainsi le visage aéré, ce qui facilitera la conduite et la rendra confortable et agréable.

Ce casque ne doit être utilisé qu’en ville, sur un scooter ou une moto (à vitesse réduite). Notons par ailleurs qu’il dispose d’un anneau de protection et possède d’excellentes qualités aérodynamiques. Ce casque est très apprécié par les personnes qui veulent associer look vintage séduisant et prix agréable. De plus, il offre un très bon angle de vision.

On distingue 2 types de casques jet : le demi-jet et le micro-jet.

Le casque demi-jet

Le casque demi-jet est identique au casque jet à la différence près qu’il est plus esthétique et plus rond. Il est principalement utilisé sur scooter, pendant la saison estivale. Il est équipé d’une visière de protection (qui couvre le visage et la tête) et offre une aération optimale. Très léger, il se range facilement dans un coffre de moto.

Il faut toutefois faire extrêmement attention en cas de choc prononcé ou de glissade ; en effet, l’écran de protection est susceptible de se relever ou de céder dans ces situations, ce qui laissera le visage à découvert.

L’homologation des casques demi-jet modernes est moins stricte que celle des anciens, leur conception est identique à celle des casques intégraux et la coupe de leur calotte externe est ronde. Leurs principaux avantages résident dans leur aptitude à la route, leur poids réduit et leur format compact.

Le casque mini-jet (ou micro-jet)

Il est identique au casque demi-jet à la différence près qu’il est équipé d’un écran de protection de type « casque d’aviateur » et le design de sa calotte extérieure a été amélioré.

facebooktwittergoogle_pluspinterest